14 octobre 2021
tomats avocats vegans

Les végétaliens, les végétariens et les véganes, c’est la même chose ?

Quelle est la différence entre végétaliens, végétariens et véganes ?

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un film végan que j’ai découvert il y a quelques temps et que je vous recommande. Il s’appelle « L’Âge de raison ».

Il a été réalisé par Pascal Plisson et sorti en 2014.

Lorsque j’ai vu ce film, il m’a fait pleurer. J’ai pleuré à cause du véganisme et j’ai pleuré pour l’humanité. Je sais que vous vous demandez pourquoi, je vais vous expliquer.

L’histoire se passe au Canada. Elle raconte l’histoire de Nathan, un jeune homme de 18 ans qui découvre la cruauté de la médecine vétérinaire. Il découvre que des vaches sont élevées dans des élevages industriels et qu’elles sont réduites à la reproduction. Que ces vaches sont régulièrement abusées par des scientifiques pour des expériences. Ensuite, elles sont vendues aux abattoirs pour y être tuées.

Nathan a une grande sensibilité, il ne supporte pas de voir de la souffrance. Pour lui, cette souffrance ne devrait pas exister. Son histoire nous raconte comment il va devenir végétarien puis végétalien. Il va apprendre à l’école que la plupart des animaux que nous mangeons sont des mammifères. Qu’ils sont élevés pour nous nourrir. Qu’ils sont tués par des grosses machines, sans aucune anesthésie.

Nathan va alors interroger ses parents. Il interroge son père : » Papa, tu es végétarien, c’est pour ça que je ne mange pas de viande ? » Sa mère : » Non, tu ne manges pas de viande parce qu’on n’aime pas ça. » Nathan s’énerve et il décide d’en savoir plus. Il regarde des vidéos sur les abattoirs et les conditions de vie des animaux. Il découvre que les animaux ont des sentiments, qu’ils sont intelligents. Il repense à sa chienne, qu’il avait il y a peu. Il se demande comment elle est morte.

Il décide alors de se mettre à manger des légumes, des fruits et des noix. Il décide de ne manger que des produits végétaliens. Son père lui répond : » Mais, c’est complètement con ! » Sa mère lui demande si c’est une mode.

Ensuite, il rencontre une fille et ils deviennent amis. Elle lui dit : » Qu’est ce que tu manges ? » Il la regarde et lui répond : » Des légumes. » Elle lui répond : » Moi aussi, je suis végétalienne. »

Nathan est choqué. Il lui demande : » C’est quoi le végétalisme ? » Elle lui répond : » La philosophie du végétalisme est la même que celle du véganisme. C’est juste qu’on ne refuse pas les produits d’origine animale. » Elle lui explique que c’est un moyen d’arriver à un jour ne plus manger d’animaux.

Nathan n’en revient pas. Il est d’accord avec elle, il n’a pas envie de manger d’animaux, mais il ne veut pas non plus qu’on l’empêche de manger de la viande. Il cherche donc un moyen pour faire passer son message. Il décide d’écrire un article. Il veut expliquer aux gens qu’il faut arrêter de manger des animaux, qu’ils sont des êtres vivants qui ont des sentiments.

Il n’arrive pas à trouver les mots. Pourtant, il a plein d’idées dans la tête. Il ne parvient pas à les mettre par écrit. Il est complètement bloqué. Il n’arrive pas à transformer ses idées en mots. Il prend ses cahiers à dessins et il dessine un petit cochon. Il s’appelle Coquille. Il fait également un petit texte pour expliquer qu’un jour, il partira dans les cieux, qu’il ira dans un pays qui ne connaît pas le meurtre ni la souffrance.

Nathan parvient à écrire un article qui est publié dans un journal local. C’est alors que le monde entier s’intéresse à lui. Des gens viennent le voir à la maison. Ils lui posent plein de questions. Ils veulent savoir ce qu’il mange, ce qu’il fait après l’école.

Nathan est très heureux. Il a l’impression que son message a été entendu. Il a l’impression que les gens ont compris. Il replonge dans ses dessins. Il dessine d’autres animaux. Il lui faut un endroit où les exposer. Il trouve une galerie d’arts. L’exposition est un succès.

L’histoire se termine là. Tout va bien pour Nathan. Il est heureux. Il a réussi à faire passer son message, il a réussi à faire sauver des animaux et à faire connaître son combat.

Au début, j’ai trouvé l’histoire très triste, j’ai eu le coeur gros avec Nathan. Au bout d’un moment, j’ai éclaté de rire. J’ai rigolé à cause du personnage principal, Nathan. J’ai passé un bon moment en regardant ce film. C’est une histoire qui plaira aux enfants.

Si vous avez aimé ce film, vous pouvez en voir la bande annonce en cliquant sur l’image ci-dessus.

Cindy

Cindy

Je suis Cindy, une Végan de la première H ! Je vous partage sur mon site des idées de recettes végan, des actualité, de la culture et des articles de fonds sur notre mode de vie. J'espère sincèrement que vous prendrez plaisir à lire ces articles.

Voir tous les articles de Cindy →